Project 168 :: part four

- the hedonistic imperative - f. enquist - GJ West - Maximalism - Stone Go - Gnome Alone - PEA - Sick to the back teeth - llkharus - surely i come quickly - Bombring - The Wrong Everyones - Michel Nicholas - Univeristy Acid Squad - Xenocrates - DJ Ryan Keegan - royb0t - Autopilot - Noisebear - eric poplin spies - der Warst - lights set north - rotodrone - Fah - Rutger Sørensen - Beneboi - Wankfoot - You Are Ten - SPACE DISEASE - Joyrex - smallcurd - Rooftop Access - drbond - Yarn Noble Gordy - Caustic Reverie - quiliuq - Luminous Fridge - Archos - hautlle - Shepherds Breath - niteffect
- Fabien Porée - 4Ω4 - Coppice halifax - robot junkyard - ZOONOSES - DJ Handbrake - awkward - ten fingers ten toes - Choleric Productions - Specta Ciera - Mickey Las Palmas - Attack of the knives - Bionic Leaves - Vince the Prince - Thisket - New City 16 - ArtistName - Scuzi - Gearmond - fluorescent grey - Life after math - Gayke Fagne - Terradactyls - Beware - Tristan Corrales - Koanotic - th'idiot - Owen and the Fuck-Show Idiots - Candlestickmaker - Saskrotch - Deimos - Gary Carver - volg4
- Gary Elsley - Atop - William S Braintree - Audresselles - Dissolved - citizengreen - The Jaffa kid - Absorb Fish - Cunt face - Debit - Airbag Killex - Flexor81 - kilbeth - vsls - lq - Josh Sieg - Scratlin.

inutile de compter, la réponse est 91.
91 artistes, groupes, collectifs à avoir, une fois encore, répondu à l'appel du project 168, entre le 13 et le 20 Avril 2009 et dont la règle du jeu est très clairement définie par "vous faites un EP en une semaine". Certains de ces artistes sont connus voir reconnus ( niteffect, Joyrex, ten fingers ten toes, Dissolved, Jaffa kid ...) d'autres le sont moins, mais gagnent évidement à le devenir, d'autres enfin sont simplement cachés derrière un alias de circonstance, mais tous, absolument TOUS, ont ceci de commun, incarner ce que pourrait être, aussi, la scène netaudio, une scène nourrie par des artistes attentifs à investir de nouveaux territoires, prospectifs et ludiques, riches d'une même "créa(c)tivité", remplis d'une sensualité de l'instant, d'une urgence enfin en phase avec un medium fluctuant, des artistes momentanément détachés des circuits et usages si traditionnels de trop nombreux labels - Pour toutes ces raisons, Project 168 est une véritable leçon d'intelligence, un laboratoire d'idées qui inspire le respect et toujours autant d'intense jubilation.

:: project 168

1 commentaire:

minitechnik a dit…

the feeling of something huge and beautiful never faded away for me, not even listening to the most harsh senseless pieces of recorded audio i've ever came across.

in fact.. everything 'Max' that makes sense in an artificial way is a direct result of a few happenings, including the Project168