Ian Hawgood :: slow films in low lights

Soundtrack To A Film In My Head Which Will Never Get Made’... quoi de plus merveilleux ouvrage que celui dont la nature (profonde) est bien au delà de son illusoire réalité - et pourtant, c'est bien sur ce postulat que Ian Hawgood, musicien au parcours autant estimable qu'insaisissable, nous convie à parcourir cette relecture éclairée et complice d'un album assurément bien réel (rope swing cities) - Et la guestlist a de quoi faire trépigner d'impatience (à commencer par le chroniqueur ci-derrière ces lignes), imaginez, 14 scores en fluctuante mutation de MM Federico Durand, Pan Am Scan, The Remote Viewer, Danny Norbury, Color Cassette, Geskia!, Hannu, Yuri Miyauchi, Miko, The Green Kingdom, Library Tapes, Ten and Tracer, Chihei Hatakeyama (par ailleurs, récemment, auteur du brillant "long journey", également pour home normal) ou encore He Can Jog avec un featuring de Nick Sanborn - générique - the end - point final ! ... ... ... now please, come closer, get inside, approchons la lumière, arrêtons-nous, souffle suspendu, oreille en alerte, observons ces formes ou plutôt, ces contours partiellement identifiables, ils sont bien là , se tenant en une ondoyante verticale, éclat aux stries fines et solarisées / séquence / le rythme constant, plateau confondu en un horizon d'halogénure d'argent, cliquetis saillant pour mécanisme embryonnaire / séquence / le paysage s'éfface et s'éprend de distance, envol sous contrôle de sourdes machinations, ce scénario ne semble plus avoir d'issue / séquence / nous étions prévenus dès le plan d'ouverture, "slow films, low lights", et Danny Norbury vient de reposer une focale circulaire et passagèrement luminescente / séquence / nous sommes assis, brise légère, le chemin est caillouteux par endroit, soleil / séquence / il sera difficile de distinguer ... les mots se brisent ... trop tard, le souffle d'un métro, sur pneumatiques crissants d'usure, qui passe et s'engouffre à nouveau / séquence / où sommes-nous ? infrabasses abyssales pour laboratoire immersif, trouble, mais où sommes-nous enfin ? / séquence / la poursuite recommence inlassablement, suffocant, la main au coté, le visage qui se redresse, rictus / séquence / vous ne pouvez ignorer la règle principale, celle-ci vous sera chuchotée dans un accord de koto, et puis viendra la grave solennité / séquence / les strates se superposent, et parfois s'enchevêtrant durant un court instant, de lourdes portes daignent s'entrouvrir - timidement, Jonathan Canupp avance dans ce décor majestueux, ses pas sont mesurés, prudents / séquence / nous approchons d'une aube, mais celle-ci reste lointaine et filandreuse ( perspective fuyante) / séquence / une respiration ... fermer les guillemets / silence /.

:: home normal
:: rope swing cities

les profits de cette réalisation iront à
The Archway Foundation

Aucun commentaire: